LA CONSTRUCTION DE NOUVEAUX LOGEMENTS DONNE DES SIGNES D’AMÉLIORATION

Après une année 2019 marquée par un nouveau repli, la construction de logements en France donne des signes d’amélioration en janvier, tant pour les maisons que pour les immeubles, indiquent des chiffres publiés jeudi par le gouvernement.

Sur la période novembre-janvier, le nombre de permis de construire, qui donnent une idée plus avancée des tendances à venir, s’est établi à 112.800, soit un bond de 8,3% par rapport à un an plus tôt, selon le ministère de la Cohésion des Territoires. Les mises en chantier ont toutefois baissé de 2,8% à 118.200. La construction de maisons continue de rebondir, tandis que la situation pour les immeubles s’améliore.

Déprime à cause des élections municipales?

Entre novembre et janvier, le nombre de permis de construire des immeubles s’inscrit en hausse de 6,9% par rapport à un an plus tôt. Lors de la période d’octobre à décembre, il progressait de 3,7%, terminant une année difficile sur une note positive. Les promoteurs immobiliers, qui construisent les immeubles, expliquent principalement la déprime de l’an dernier par la perspective des élections municipales, qui poussent les élus locaux à restreindre les permis de construire.

Du côté des maisons, l’évolution est restée semblable à ce qui été mesuré un mois plus tôt: un franc rebond des permis (+9,2% pour les logements individuels dits purs et +9,3% pour les logements groupés, c’est-à-dire intégrés à un programme immobilier plus large). En ce qui concerne les mises en chantier, qui témoignent du niveau actuel de la construction, la situation semble également s’améliorer. Le nombre de mises en chantier est encore en hausse pour le logement individuel pur (+2,8%), tandis que le recul diminue pour les immeubles (-5,3% après -6,2% entre octobre et décembre).

Avec AFP