L’employeur responsable face à la crise, comment doit-il faire face ?

Le déconfinement est une période inédite et particulière qui doit être réalisée avec la plus grande prudence. Chaque entreprise doit en tirer ses propres leçons et des actions doivent être menées pour redémarrer convenablement l’activité professionnelle. L’employeur responsable face à la crise, comment doit-il s’y prendre ? Quelles sont les actions prioritaires à mener ?

Dresser un bilan RH

Dès le début de la crise épidémique, le service des ressources humaines a dû parer à l’urgence et organiser la continuité de l’activité économique. En parallèle, des cellules de crise ont été mises en place et parfois des responsabilités redistribuées.  À ce jour, les DRH sont à pied d’œuvre sur les plans de retour et de continuité de l’activité.

À présent, il revient aux entreprises d’entamer un bilan post confinement pour prendre acte des choses qui ont été bien réalisées, comme celles qui l’ont été un peu moins. Cela nécessite de s’attarder sur un chantier important : le télétravail, mais également la communication globale ainsi que la cohésion d’équipe.  À cet effet, il est essentiel d’obtenir un feedback des collaborateurs.

Enfin, il est difficile de tout prévoir, mais il est nécessaire de se protéger pour anticiper les éventuels impacts sur l’activité professionnelle et la santé des collaborateurs.

Recentrer son activité

La crise sanitaire a bouleversé brutalement les pratiques professionnelles et il convient de se remettre sur son chemin initial. Durant cette période, les entreprises ont principalement géré les urgences pour maintenir l’activité. Une fois sortie du confinement, il est primordial de revoir son schéma d’origine et de l’adapter en fonction de la situation à l’instant t. Il convient de recentrer son activité sur les fonctions essentielles sans faire l’impasse sur cette crise et ses conséquences.

Formaliser à nouveau sa stratégie, revoir son modèle économique ainsi que ses objectifs sont les axes principaux sur lesquelles les entreprises vont devoir travailler. Mais pas seulement. En effet, il conviendra de replacer l’humain au centre des préoccupations.

Reconstruire des collectifs de travail

La crise liée au covid-19 a bouleversé les entreprises, car elles ont dû se pencher d’urgence sur certains sujets qu’elles ne maîtrisaient pas auparavant. À la sortie de cette dernière, il est impératif de sécuriser les perspectives et d’ajuster les orientations stratégiques cas elles auront changé.

Durant le confinement, les collectifs de travail ont été déstructuré. L’objectif principal de l’employeur responsable face à la crise est de les reconstituer pour donner une nouvelle dynamique et cela passe essentiellement par le dialogue. Aussi, les collaborateurs ont jonglé entre leur vie professionnelle et vie personnelle sur plusieurs semaines. Ces derniers se sont investis et il faut leur redonner cette envie de retravailler autrement.

L’employeur responsable face à la crise : communiquer auprès des équipes

En matière de communication de crise, il est primordial de jouer la carte de la transparence. En effet, toutes les nouvelles se disent : qu’elles soient bonnes ou mauvaises, au risque d’affecter le moral des collaborateurs. Il convient également de prendre le temps de parler aux équipes et surtout de les écouter. En leur montrant de l’intérêt, cela sécurise leur motivation ainsi que leur engagement.  Ces derniers se sentiront plus en confiance et cela améliorera les relations interpersonnelles entre les collaborateurs.

Par ailleurs, en tant de crise, prendre la parole est primordial, mais attention aux erreurs de communication.  Bien communiquer est un subtil équilibre et également un gage de transparence auprès des collaborateurs

Renforcer la cohésion d’équipe.

Cette expérience inédite doit être l’occasion pour l’employeur de récompenser l’engagement des salariés, car bon nombre d’entre eux ont donné leur maximum. Revaloriser les métiers peu qualifiés serait un bon moyen de remotiver les troupes.

Par ailleurs, les habitudes de travail ont été bouleversées. Si pour certains reprendre une vie professionnelle sera simple, pour d’autres, ce sera beaucoup plus compliqué et il conviendra d’en tenir compte. Fédérer et mobiliser pendant le retour à la normale sera la clé de la réussite. Il conviendra également de rassurer les équipes présentes sur le terrain et s’assurer également d’un suivi étroit de la situation.

Source Yasmine BELHO MY RH LINE